dimanche 23 septembre 2012

Le FMC: traitement des maladies des bettas

Le FMC: traitement des bettas splendens.



On m'a demandé ce qu'est le FMC, bien utile dans le traitement de nombreuses maladies.

Certaines pharmacies peuvent en préparer, en général pour une dizaine d'euros le litre. Sinon il se trouve pour plus cher, en bidon de 500ml ou plus, par exemple sur les sites spécialisés en carpe Koï. Evidemment ces quantités sont inutiles, sauf lorsqu'on possède un bassin.

http://www.akoitique.fr/catalogsearch/result/?q=fmc 


Le vert de malachite, traitement connu entre autres pour soigner les points blancs, est plus efficace en combinaison avec du formol et du bleu de méthylène. C'est cette association le FMC.

Le mélange est donc composé de (formule développée par G. Bassler en 1978):
Formaldéhyde


1 litre de formol (formaldéhyde) à 37-40% (ou 100 ml) ;
3,7 gr de bleu de méthylène (ou 0,37 gr) ;
3,7 gr d'oxalate de vert de malachite (sans zinc) (ou 0,37 gr). 

Le dosage sera de 1 à 1.2 ml pour 100 litres d'eau. (environ 20 à 25 gouttes pour 100L). Il est nécessaire de renouveler l'eau. En cas d'infection grave, il est possible de renouveler la moitié de l'eau de l'aquarium après un jour, pour ensuite rajouter 1/2 dose.



On peut souvent lire que l'oxalate de vert de malachite est plus toxique pour les poissons que le sulfate de vert de malachite ou le chlorure de vert de malachite. Cependant l'oxalate présente l'avantage d'être bien plus actif et plus puissant contre les infections parasitaires. 

Il est efficace contre les parasites externes unicellulaires (comme les points blanc (Ichthyophtirius multifiliis), Chidonella sp. et costia sp. (voile cutané), Trichodina sp. et Tetrahymena sp.), les mycoses et fausses mycoses, les vers branchiaux, vers de peau, infections bactériennes au stade initial de Columnaris.

Sa toxicité augmente avec la température ainsi qu'avec une eau douce et acide.

Il faudra donc procéder à un dosage précis, en tenant compte du volume d'eau réel à traiter (et non pas du volume théorique du bac), de la fragilité ou non de l'espèce, et de son degré d'infestations. 
Les poissons sans écailles et les petites espèces sont très sensibles à ce produit, il faudra au moins diviser les doses par deux pour éviter tout risque.

Lors du traitement d'infections de parasites unicellulaires, on peut combiner le FMC avec du nifurpirinol ou un antibiotique, afin de prévenir d'éventuelles surinfections bactériennes secondaire. Ces dernières peuvent se déclarer sous l'action des parasites qui endommagent la peau, les branchies et les nageoires. Le mélange FMC permet d'obtenir de meilleurs résultats que de simples préparations comme le formol, le vert de malachite, le bleu de méthylène.

Le FMC ne se conserve que quelques mois, à l'abri de la lumière et dans un endroit frais. 


Vert de malachite
Bleu de méthylène